Allizé-Plasturgie choisit FIGGO et DIMO Software pour optimiser la gestion de ses congés & absences

Un soutien précieux pour les entreprises de la plasturgie

Allizé-Plasturgie est une organisation professionnelle représentant la plasturgie dans 7 régions françaises (Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Auvergne, PACA, Languedoc-Roussillon, Corse), un territoire qui représente 40% de la plasturgie en France.

Allizé-Plasturgie apporte un soutien pluridisciplinaire à ses 720 entreprises adhérentes. Ses 115 salariés sont chargés d’accompagner les adhérents dans leur développement : stratégie, conseil en ressources humaines, formation, veille économique et technologique, accompagnement juridique, sont autant de services proposés par cette union interrégionale.

Un impératif : améliorer la gestion des congés et absences

« Avec 115 salariés répartis sur de nombreux sites, la gestion des congés et absences était plus que complexe »  nous explique Karine Husson, Responsable Ressources Humaines d’Allizé-Plasturgie. « Les demandes de congés se faisaient par formulaire papier, elles étaient validées par le manager puis remontaient aux RH pour intégration manuelle dans un planning, puis en paye ». Aussi, l’utilisation d’un logiciel de gestion des congés & absences est apparu indispensable et FIGGO a rapidement fait la différence. « Ce qui nous a marqué précise Karine Husson,  c’est la richesse fonctionnelle de la solution mais aussi sa simplicité d’utilisation ».

Une mise en œuvre immédiate

Une seule journée fut nécessaire à Mme Husson pour renseigner des fichiers avec le profil  des salariés et le circuit de validation, et, en moins de 15 jours FIGGO fut installé, paramétré et utilisé par tous les salariés d’Allizé-Plasturgie. « L’équipe de DIMO Software a été très présente et a fait preuve d’une grande écoute client » indique Karine Husson. « Nous avons suivi l’ensemble de ses conseils », ce qui a favorisé la réussite du projet. De plus, « FIGGO est tellement intuitif qu’une formation des utilisateurs n’est même pas nécessaire, un simple mail nous a suffi ! ».